20/01/2009

EDUCATION ENVIRONNEMENTALE

Le changement des mentalités et des comportements sont en milieu rural les contraintes les plus lourdes qui pèsent sur la conservation des ressources naturelles,cependant peu de ressources sont consacrées à lever ces contraintes et La plus part des projets d'éducation et de sensibilisation des populations locales relèvent du court terme alors que l'évolution des mentalités et des comportements est un processus qui se situe dans le long terme
BABA BODIANG
Président de BIOFORCE-VB

Commentaires

Bonjour,
pourriez vous nous donner quelques exemples de changement d'ahbitudes et des freins qui empêchent le développement de pratiques plus respectueuses de l'environnement ?
La question que vous posez est tout aussi vraie en France. Mais pensez vous que cette éducation fait partie du rôle de l'Etat ou de la famille ?
Thomas

Écrit par : Thomas | 26/01/2009

saludos cordiales trabajamos en Educación Comunitaria somos www.odaer.org

Écrit par : Nexzhar | 31/01/2009

Afin de concrétiser des projets d'éducation et de sensibilisation à l’environnement, il est recommandé de bien étudier les méthodes pour une éducation à long terme au profit des enfants…une vrai éducation environnementale c’est d’avoir éduqué nos enfants pour la protection de leurs planète, par exemples un simple geste écologique en eau peut sauver les ressources eaux…etc.

Écrit par : Selmane Rachida | 12/10/2009

je veux préserver l'environnement que faire!!

Écrit par : founou | 17/04/2010

Le volontariat!!

Écrit par : BABA BODIAN | 19/04/2010

don’t give up and also keep posting as it just simply that is worth to read it,excited to looked over far more of your articles, have a good one.

Écrit par : booster-cable | 17/08/2010

je suis très bien intéresser pour l'éducation à l'environnement.
Je suis Gnozanga Naffanga Traoré 22 ans étudiant en sciences de l'éducation à Bamako - Mali et je souhaite me former dans le volé éducation à l'environnement a travers des relations et des partenariat de partage d'info et de technique pour une éducation à l'environnement plus efficace. Mon e-mail est gnozanga@yahoo.fr
Merci et ensemble pour sauver notre planète et permettre un avenir plus radieux pour notre jeunesse

Écrit par : Gnozanga | 27/09/2010

Bonjour
je suis responsable d'un centre d'éducation environnementale au parc national du gouraya bejaia algerie et j'aimerai bien avoir de nouvelles techniques(jeux) d'animation pour enfants . c'est urgent car je prépare un projet pour bientot
tous ensemble pour sauver le monde

Écrit par : benallaoua zahir | 03/11/2010

tous ensemble pour sauver le monde
mon email benalzornit@hotmail.fr

Écrit par : benallaoua zahir | 03/11/2010

Ce qu'il faut privilegier à mon avis c'est l'écoute et l'observation des enfants pour developper des methodes d'animation appropriées.

Écrit par : BABA BODIANG | 04/11/2010

Bonjour. je suis très intéressé par le bénévolat. Je souhaiterai avoir des programmes et des techniques pour mettre en place une structure pour l"éducation environnementale dans mon pays.
Merci. mon mail est dalexrene@yahoo.fr .
Tous ensemble sauvons le monde

Écrit par : digrah alex | 16/11/2010

vous avez une serieuse option Mettez en place la structure et l'apprentissage des techniques , outils et methodes relatifs à l'éducation environnementale se fera sur le terrain
Bon courage!

Écrit par : BABA BODIANG | 16/11/2010

Le gros enjeux se joue ville ou les citadins comperennent moins les problèmes de l'environnement.Il faudra plus de sensibilisations ciblés par groupes d'interets.

Écrit par : Emmanuel | 12/01/2011

A mon avis le probleme est plus grave en milieu rural car les paysans detruisent progressivement, pour les besoins de survie ce qui constitue la base de leur developpement à savoie le sol, la faune et la flore sauvages.

Écrit par : Baba | 13/01/2011

Je suis étudiant á l'UL togo.je suis en année de licence de sciences naturelles et après ma licence j'aimerais poursuivre en environnement .je veux rejoindre votre groupe .

Écrit par : FOUNOU Koffi Messan | 23/01/2011

Cher Koffi
Je me rejouis de votre engagement malheureusement mon organisation est sénégalaise,cependant vous pouvez ,je pense, rejoindre les mouvements écologistes ou environnementaux togolais. J'espere qu'on maintiendra le contact!
Cordialement.
BABA BODIAN
BIOFORCE-VB

Écrit par : Baba | 24/01/2011

Monsieur Baba!
Vue a votre manière de répondre, vous avez déjà beaucoup d'expérience dans ce domaine de l'ErE. Ce qui nous manque dans les pays africain c'est un réseau électronique. Beaucoup de jeune commence à s'intéresser au domaine de l'ErE.

Écrit par : Fridason | 31/01/2011

Pour une éducation environnementale sur le long terme, nos états ne doivent pas compter sur l'aide extérieur car bien vrais que l'environnement n'a pas de frontière, notre environnement n'est pas celui de pays bailleurs. le cas du PAGEEM(Programme de d'Appui à la Généralisation de l'Éducation Environnementale au Mali) est décevant, plus de financement de la part de l'extérieur et plus de continuité. Si sans les autres nous ne pouvons permettre à nos enfants de proteger leur propre environnement de vie, c'est GRAVE !!!

Écrit par : Gnozanga | 31/01/2011

Je pense qu'il faut encourager les africains en particulier les jeunes à militer pour la protection de l'environnement en Afrique où le niveau de militantisme demeure encore faible comparé à ce qui se fait ailleurs .Pour celà il faut que la societé civile penne ses propres responsabilités , les Etats occupent encore beaucoup plus la scene environnementale en Afrique.

Par ailleurs je pense qu'il faut proteger l'environnement et gerer les ressources naturelles d'abord avec nos propres moyens mais n'oublioons pas par exemple dans le rechauffement climatique l'Afrique est plus victime que coupable, cela ne justifie bien la recherche de moyens exterieurs .La colonisation a eu égalemement un impact négatif sur les ressources naturelles .Je pense donc qu'il est légitime pour les africains de demander des subventions exterieures pour la conservation de leurs ressources cela dans le cadre de rapports de partenariats pertinents .
Baba BODIAN
BIOFORCE-VB

Écrit par : Baba | 01/02/2011

Un article qui suscite de nombreux commentaires. Il est vrai que les changements de comportements sont toujours longs. Manque d'éducation peut être, mais surtout, les populations défavorisées ont malheureusement tendance à être réactionnaires, d'où leur inquiétude pour la nouveauté

Écrit par : environnement afrique | 28/02/2011

le probleme c'est qu'on investit pas suffisamment dans les changements de comportement et d'attitude. Les moyens alloués à ces categories sont souvent tres faibles. Une autre difficulté qui pourrait expliquer le manque d'implication ou de participation des populations défavorisée c'est l'inadaptation des actions aux réalités sociaux culturélles ,elles manquent generalement la souplesse et la flexibilité requises.

Écrit par : Baba | 28/02/2011

Salut encore, je suis Gnozanga Ibrahima Traoré, étudiant en sciences éduc au Mali, je suis un peut d'accord avec ce qui est mentionné au dessus.1- L'économie des pays qui nous soutiennent est aussi dépendant des circonstances et du temps. Alors si nous attendons tous d'eux, il faudrait se préparer à être dessus souvent. 2- Les moyens petits qu'ils soient, quant ces pays là les donne, ils ne sont pas aussi bien gérer de la part des responsables en question. Beaucoup parle de l'environnement ne serais-ce que pour avoir les fond et faire autres choses. Et non l'amour de voir l'environnement prise en compte dans grand processus du développement durable.
Décevant, n'est-ce pas ?

Écrit par : Gnozanga Ibrahima | 04/03/2011

c'est exact!

Écrit par : BABA | 10/03/2011

Bonjour
Il existe trois niveaux d'edude. A savoir: education de base, le secondaire et le superieure. Si une personne qui arrive au niveau superieur sans connaissance basale environnementale. comment peut on recuperer cette personne?

Écrit par : PONTEULBE EMILE | 15/03/2011

bonjour
trés belle initiative!!!mais l'éducation environnementale doit désormais être intégrée dans le cursus scolaire. Avec l'avénement de la décentralisation dans nos pays un constat transvesal est fait dans la sous région c'est le fait que le découpage des collectivités locales est tellement très mal fait que l'identité communale est aujourd'hui a construire dans 90% des nos communes et communauté rurale. vous trouvez là un prétexte mobilisateur de fond en initiants des projets sur la construction de l'identité commmunale et l'éducation environnementale
a titre d'exemple: a joal vous pouvez initier cette action avec le collectivité local en capitalisant sur les aspects environnemetaux de la collectivité (un petit document identitaire de l'AMP de joal par exemple). l'appreunant découvre son environnement inédiat, comprend son fonctionnement et étudie en même temps le comment le conservé
je suis juste à côté de toi en mauritanie c'est une thématique qui m'interesse

Écrit par : kasse | 24/03/2011

En général,léducation environnementale occupe une place insignifiante dans les cirruculas scolaires. On tient egalement peu compte de l'éducation environnementale dans les plans locaux de développement (PLD) des communautés rurales et dans les plans communaux de développent. L'option est plutot l'acquisition d'equipement d'assainissement au detriment de politiques ou de projets visant le changement des comportements et des attitudes c'est à dire qu'on n invstit pas dans les ressources humaines généralement;
Il sera un peu difficile de construire l'identité communale car la creation des collectivités locales repose plus sur des considerations politiques que sur des bases socio culturelles.

Écrit par : BABA BODIAN | 25/03/2011

L'environnement est très menacé au Bénin surtout avec le non respect des lois établies;mais la menace la plus horrible est celle qui se produit dans les milieux ruraux par manque de sensibilisation.Il faut une initiative gouvernementale et aussi des partenariats afin de freiner ce phénomène désastreux.

Écrit par : TOUNDO | 23/06/2011

je suis ingénieur agronome je viens de commencer ma recherche sur l'education environementale et jai besoin de doccumentation alors pourrier vous m'aider ?

Écrit par : yassina | 29/06/2011

Et bien c'est un superbe article!!
C'est pas réellement la seule fois que je viens lire ce site là: mais cette fois, je me sens juste obligée de commenter.
Vas-tu encore écrire sur ce sujet ?!
En tout cas encore félicitations !
A très bientôt !

Écrit par : Achat appartement neuf | 08/01/2013

je vous annonce qu'en mauritanie depuis le 01 janvier 2013 le sachet plastique est interdit

Écrit par : kasse | 08/01/2013

L'interdiction de plastique communement appelé"Léda" dans la capitale tchadienne par la Mairie a donné un bon resultat. Ndjamena est aujourdhui une ville plus ou moins propre grace à cette interdiction. Par contre l'interdiction de plastique noir à Iriba une ville située à l'Est du pays a était un echéc pour le simple fait que, aojourdhui les Léda blancs succèdent les Léda noirs. toujours est il que les plastiques existent et continuent par polluer

Écrit par : Ponteulbé Emile | 10/01/2013

Écrire un commentaire